Considérations sur les pièces réelles...
et leurs assemblages

Mise à jour de la page : 13 décembre 2016.
    Set 700/1 de 1950
J.C. Tchang
 

Jusqu'à maintenant mon site concernait principalement la création et l'utilisation de pièces LEGO virtuelles, avec ses avantages et inconvénients.

Cette nouvelle page s'attaque au monde des pièces réelles. Elle est le reflet de mon approche, en se basant souvent sur des pages d'autres auteurs. Qu'ils en soient particulièrement remerciés.

Cette page est surtout orientée techniques d'achat, utilisation et montage.

 

Navigation rapide

 

Achat

L'achat est la première des contraintes :-) ... Le plus dur est le choix du ou des sets à acheter ... avant de payer.

 

Achat de set

L'achat de set (boite) se fait en fonction de ses goûts ou ceux à qui le set est destiné.

Ensuite le lieu et la période d'achat va faciliter les choses.

 

Achat de Pièce unitaire

Pour les pièces unitaires, il n'y a qu'Internet et les murs de briques des Lego Center.

 

Brickficiency

Cet utilitaire de mdoupe permet de trouver les combinaisons de boutiques Bricklink (Bricklink Stores) permettant de commander une liste BrickStore (.bsx) entière. Le résultat est classé par ordre de coût total.

 

Achat d'occasion

L'achat d'occasion est une façon d'augmenter sa collection, souvent à moindre frais (mais pas toujours), et de pouvoir avoir des pièces ou sets qui ne sont plus commercialisés.

Attention à l'état des pièces lors de ces achats (propreté, marques de dents, jaunissement, pièces écrasées ou cassées). Une attention toute particulière doit être faite pour les pièces électriques et pneumatiques.

Qualité des pièces trouvées en brocante ou en achat d'occasion (après nettoyage) et fréquence rencontrée :

0 1 2 3 4 5
Cassée ou pliée
Non réutilisable
Cassée
Utilisable (Recollé, Partie cassée masquée, ...)
Déformée (Traces de dent, coin aplati, ...) Ternie (Micro-rayures, Jaunissement, ...) Aspect neuf (Faces brillantes) Neuf sous sachet ou boite
1/100 2/100 10/100 65/100 20/100 2/100

Il faut savoir également, si les pièces sont en vrac, que les sets sont rarement complets, malgré l'assurance du vendeur.

Base de prix

En premier, le plus dur est d'estimer le poids. Le mieux est de se munir d'un grand sac et d'un peson, sinon pesez chez vous 1 kg de pièces en vrac pour visualiser le volume que cela représente.

En fonction du poids du lot et de l'apparence des pièces, se baser sur un prix moyen au kilo (prix 2015). Ce prix peut varier en fonction de l'intérêt que l'on porte à chaque lot (ancienneté, rareté, gamme, ...).

Exemples d'achats d'occasion 2013

  Achat 1
(Vide grenier)
Achat 2
(Puces)
Achat 3
(Enchères)
Date 08-2013 09-2013 09-2013
Aspect 2 sacs vrac Lego 2 sacs vrac Lego 3 cartons vrac Lego+Duplo
Poids Brut (hors contenant) 6,48 Kg 5,19 Kg 9,53 Kg
Poids Pièces Lego 5,70 Kg 3,76 Kg 4,05 Kg
Poids Pièces Duplo     4,26 Kg
Poids Manuels Lego   0,68 Kg  
Poids Boites Lego   0,48 Kg  
Poids MegaBlocks 0,22 Kg    
Poids Playmobil     0,28 Kg
Poids K'next 0,22 Kg    
Poids Meccano 0,12 Kg    
Poids Divers (utilisable) 0,10 Kg 0,04 Kg 0,22 Kg
Poids Rebut (inutilisable) 0,12 Kg 0,23 Kg 0,72 Kg
Nombre de pièces Lego 3374 2362 2136 (1860 Lego + 276 Duplo)
Poids / Pièce 1,69 g (Lego) 1,59 g (Lego) 2,17 g (Lego) / 15,43 g (Duplo)
Nombre de pièces / Kg 592 628 459 (Lego) / 65 (Duplo)
Prix 45 € 30 € 27 €
Prix / Pièce Lego 0,013 € 0,013 € 0,013 €
Prix / Kg 7,89 € 7,98 € 3,25 €

Bilan 2013 :

Exemples d'achats d'occasion 2014

  Achat 4
(Vide grenier)
Achat 5
(Vide grenier)
Achat 6
(Vide grenier)
Date 06-2014 09-2014 09-2014
Aspect 1 boite Lego + 1 mallette vrac SW 1 carton Lego+MegaBlocks Sets présentés montés
Poids Brut (hors contenant) 1,58 Kg 8,78 Kg 2,42 Kg
Poids Pièces Lego 1,34 Kg 7,44 Kg 1,90 Kg
Poids Manuels Lego   0,03 Kg 0,45 Kg
Poids Boites Lego 0,24 Kg 0,02 Kg  
Poids MegaBlocks   1,11 Kg  
Poids Manuels MegaBlocks   0,04 Kg  
Poids K'next   0,01 Kg  
Poids Meccano   0,01 Kg  
Poids Divers (utilisable)   0,07 Kg  
Poids Rebut (inutilisable)   0,05 Kg  
Nombre de pièces Lego 1339 5213 1421
Poids / Pièce 1,00 g 1,43 g 1,33 g
Nombre de pièces / Kg 999 701 748
Prix 22 € 80 € 30 €
Prix / Pièce Lego 0,016 € 0,015 € 0,021 €
Prix / Kg 16,42 € 10,75 € 15,79 €

Bilan 2014 :

Nombre de briques contenues dans un vrac

Cette question est souvent posée, comme l'inverse : le poids moyen d'une pièce. La réponse est : "çà dépend" ... des pièces contenues dans le vrac.

Avec les exemples précédents on peut se baser sur 1,5 à 2 g par pièce soit 500 à 600 pièces au Kg, mais si le lot est récent on peut se baser sur 1 à 1,5 g par pièce soit 700 à 1000 pièces au Kg. Cela confirme le sentiment que le poids moyen baisse depuis quelques années (allègement des pièces et utilisation de petites pièces en grande quantité dans les nouveaux sets).

S'il s'agit de pièces Duplo les chiffres passent à 15 g par pièce en moyenne et 65 pièces au Kg. Naturellement ces chiffres peuvent varier énormément en fonction de l'échantillon.

Voir en complément la page de Erik Amzallag : Poids moyen d’une brique dans un vrac sur le site FreeLUG .
Cette page donne 1,41 g par pièce de moyenne, mais l'échantillon est composé uniquement de briques de base.

 

Achat de clone

J'ai parfois acheté des petits sets de marques concurrentes ou de sous-marques dans des solderies, pour tester leur qualité.

Le résultat est probant : La qualité va généralement de mauvaise à très mauvaise : La tolérance de fabrication amène certaines pièces à être difficiles à monter (les doigts en prennent un coup), ou à ne pas tenir (le jouet est inutilisable).

Par contre, on voit apparaître dans ces clones des pièces intéressantes qu'on aimerait retrouver dans le catalogue des pièces officielles.

Et, malheureusement, les pièces officielles actuelles ne sont pas exemptes de tout reproche. Leur qualité baisse (elles sont allégées, se fendent), leurs couleurs ne sont parfois pas constantes dans un même set. On trouve également dans un même set la même pièce provenant de moules différents. Il manque également parfois des pièces, même si c'est rare (mais le service après-vente est exemplaire).

Nota : Je ne mélange jamais mes pièces clones avec les vraies. Elles restent confinées dans leur emballage d'origine.

 

Achat de pièce tierce

Contrairement aux clones qui cherchent à imiter les pièces officielles Lego, certains petits fabricants font des pièces complémentaires pour combler une lacune dans la gamme de pièces disponibles.

 

Fabrication de pièce

Il est aujourd'hui possible de fabriquer des pièces plastiques avec des imprimantes 3D, utilisant l'ABS comme consommable (la même matière que les briques Lego). Il est nécessaire d'avoir un modèle 3D de la pièce à fabriquer au format STL. A partir d'un modèle au format LDraw, le programme LDView génère ce type de fichier.

Exemple avec l'imprimante 3D Easy 120 de A4 Technologies qui coûte 2380 € environ, avec un coût du consommable de 0.046 € le cm3 en mode normal (08-2013).

Source : Journal 01net N°779 du 8 août 2013 : La première imprimante 3D accessible au grand public.

Il existe aussi des services en ligne pour commander la fabrication de pièces 3D.

 

Fabrication d'autocollant

Plus courant que la fabrication de pièce, la fabrication d'autocollant peut être nécessaire sur les sets anciens dont les autocollants ont mal vieillis, ou pour créer un autocollant personnel.

Marche à suivre :

Voir la page : Comment réaliser ses propres autocollants ? sur le forum BrickTechnic .

Une autre solution est d'utiliser les décalcomanies, plus fins, qui se posent en les trempant dans de l'eau. Pour les créer, il faut généralement passer par un imprimeur spécialisé.

 

Démontage des assemblages

La première chose que l'on fait, après avoir acheté un nouveau set, c'est de le monter. Mais après, lorsque l'on veut utiliser les pièces pour créer son propre modèle il faut démonter le premier. Egalement lorsque l'on veut ranger toute sa collection exposée par manque de place.

Nota : Les conseils qui suivent sont utiles pour le démontage de grosses quantités de pièces.

Voir la page : Démontage des assemblages de pièces.

 

Nettoyage des pièces

Le nettoyage des pièces est indispensable après un usage intensif ou si elles ont été mises dans des mains peu soigneuses.

Voir la page : Nettoyage des pièces.

Vrac de pièces achetées en brocante

La première chose à faire est de faire un premier tri, en démontant les assemblages existants (sauf peut-être roues, charnières, minifigs, fenêtres, ..., qui pourront servir éventuellement à reconnaître les sets présents dans le vrac.

 

Tri des pièces

Lorsque sa collection de pièces en vrac commence à prendre de l'importance, il devient nécessaire de trier ses pièces pour trouver plus facilement celle que l'on cherche.

Voir la page : Tri des pièces.

 

Rangement

Evidemment lorsque l'on trie ses pièces, il faut les ranger de façon organisée.

Voir la page : Rangement des pièces.

 

Gestion de pièces réelles

Les utilisateurs de grosses quantités de pièces ont besoin de gérer leur stock pour déterminer s'il est possible de créer un modèle spécifique à partir de ce stock, ou de connaître les pièces manquantes pour les acheter.

Voir également : BrickUtils.

 

Parts Catalog

Ce programme de Bob Kojima est un utilitaire qui permet d'inventorier sa collection de pièces réelles, mais également de comparer 2 listes pour voir les pièces manquantes.

Pour télécharger ce programme voir : http://www.bong69.com/pages/software.php (en Anglais),
Pour plus d'informations voir la page de Erik "brickerik" Amzallag consacrée à ce programme : Parts Catalog, un outil d’inventaire LEGO sur le site FreeLUG (en Français).

 

Rebrickable

Site développé par Nathan Thom, permettant de combiner les briques de ses sets pour en créer un autre (officiel ou non), en donnant les pièces manquantes. Voir : http://www.rebrickable.com/ (en Anglais).

Ce site donne également des statistiques sur les pièces contenues dans de nombreux sets, et permet également de gérer sa collection.

En complément d'information, voir le forum TechLUG (ex SeTechnic) : Rebrickable (en Français).

 

Basebrick

Site permettant l'inventaire de ses briques personnelles. Voir : http://www.basebrick.com/ (en Anglais).

Nota : Il faut s'enregistrer pour pouvoir accéder aux fonctionnalités du site.

 

AudoBrick

Ce programme de AudoSoft, écrit par Michaël Latour utilise utilisait une base de donnée des pièces, modèles, notices et tarifs moyens de chaque pièce.

Il permet permettait de consulter et rechercher des pièces, des modèles, des notices, par nom ou famille, et de gérer son stock de pièces pour en évaluer son prix, et de connaître les modèles réalisables à partir de ce stock.

Nota : Ce programme de gestion existe en version gratuite limitée à 4000 pièces et aux fonctions de recherche, et en version payante pour les estimations de coût, les modèles réalisables, et l'exportation.

Pour plus d'informations voir le site : http://www.audobrick.com/ (en Français). Site et programme supprimé en novembre 2011. Voir compléments d'info sur le forum TechLUG (ex SeTechnic) : AudoBrick : logiciel de gestion de stock Lego.

 

BDD de Clif

Ce système de base de données développé par Clif (pseudo) permet de gérer son stock de pièces. Il fonctionne sous Windows, Linux et Mac.

Pour plus d'informations voir sur le forum TechLUG (ex SeTechnic) : Apache, Mysql et PHP pour gérer son stock de pièces (en Français).

 

BRICK collector (ex Lego Collector)

Application développée par Zhar (pseudo) permettant de gérer son stock de pièces et minifigs. Il fonctionne sous Android (téléphone) et est payant... (0,99€).

Pour plus d'informations voir :
http://www.lego-collector.com/ (en Français)
http://www.brick-collector.com/index_fr.html (en Français).

 

Montage de set officiel

C'est simple :-), il suffit de suivre le manuel d'instructions. Certains sets récents possèdent un second modèle dont le manuel se trouve sur le site officiel et peut être téléchargé au format PDF.

Si vous avez perdu le manuel d'origine, la solution est de télécharger une version informatique disponible sur Internet.
Voir sur la page : Manuels officiels.

S'il y a plusieurs modèles proposés pour un set donné, certains construisent les modèles alternatifs avant le modèle principal pour garder celui-ci en exposition. D'autres achètent autant de sets qu'il y a de modèles pour exposer toutes les versions. Personnellement je monte les sets dans l'ordre, car je n'en garde aucun monté.

Un conseil, ne pas jeter les sachets avant la fin du montage, car il arrive de temps en temps de retrouver dans un pli du sachet une petite pièce soit disant manquante.

Comme conseillé dans les manuels, ouvrir les sachets numérotés dans l'ordre de montage, au moment où on en a besoin. Cela facilite la sélection. En plus je mets dans des soucoupes séparées les petites pièces des petits sachets. Par contre si vous aimez les challenges, ouvrez tous les sachets et mélangez toutes les pièces avant de commencer. Cela prend plus de temps, mais où est le problème :-).

 

Montage de création personnelle

Sur Internet on parle généralement de MOC (My Own Creation en anglais).

Sur Internet on parle de OSMOC (One Set MOC en anglais) lorsque le modèle créé utilise uniquement les pièces d'un set officiel.

J'aime faire également des FOSMOC (Full One Set MOC en anglais) lorsque le modèle créé utilise toutes les pièces d'un set officiel, y compris les supplémentaires.

Après avoir monté un set officiel, on veut souvent le modifier en ajoutant des pièces, puis l'expérience venant on veut créer un modèle entièrement personnel. Cela nécessite une connaissance de certaines techniques de montages que nous allons découvrir ou rappeler.

 

Créations déconseillées

Les sets officiels suivent une charte qui exclu un certain nombre de domaines, même si certains sets ou certaines gammes en sont proches. Les créations personnelles ne sont pas sujettes à ces restrictions, mais il est toujours bon de ne pas choquer ses semblables lors d'expositions ou de mise à disposition de photos sur Internet.

Charte :

 

Modélisme ou Non ?

Grande question posée que de savoir si les modèles créés sont du modélisme ou non. Pour moi la réponse est oui c'est du modélisme (lorsqu'on essaie de représenter un objet réel miniaturisé). Mais, cette affirmation doit être pondérée par les contraintes apportées par les pièces existantes. C'est le challenge d'évoquer le plus fidèlement un objet dans les limites imposées.

Exemple de set officiel 390 de 1975 : Cadillac 1913.
On voit ici la limite des pièces existantes à l'époque.
Exemple de création de Sariel de 2012 : Mercedes-Benz MK540k.
Ceci montre que l'on approche beaucoup du modélisme. Et en plus elle est télécommandée.
Maquette de voiture similaire : Mercedes-Benz 540k de 1936.
Bien sûr, il reste du chemin pour obtenir un modèle simulant le réel (fabricant: Ixo/Altaya, photo ck-modelcars).
Voiture réelle : Mercedes-Benz 540K.
Ici on ne simule plus, il s'agit d'une photo du réel (source Wikipedia, photo retournée).

On peut considérer les contraintes liées aux pièces du même ordre que l'utilisation du point de croix en broderie, des morceaux de verre et de plomb en vitrail, ou des tesselles en mosaïque. En peinture cela peut s'apparenter au Pointillisme ou Néo-impressionnisme, ou également aux portraits d'Arcimboldo composés de fruits et légumes.

 

Echelle

L'échelle du modèle va déterminer le type et le nombre de pièces à utiliser.

Voir la page de Didier Enjary : Echelles des maquettes LEGO sur le site FreeLUG .

 

Dimension

Quelle est la dimension réelle des pièces Lego ?

Mes propres mesures (sur 60 tenons de long) me donnent une mesure de 7,9933 à 7,995 mm de distance entre tenons. C'est-à-dire une distance proche de 8 mm. Voir : Unité LDraw (LDU).

Mais dans la pratique la largeur d'une brique unitaire est plus petite pour laisser un jeu de 0.2 mm entre chaque.

Voir la page : Looking for dimensions of LEGO bricks sur le forum Lugnet (en Anglais) .

Voir la page : Lego: Dimensions - General Considerations sur le site de Robert Cailliau (en Anglais) . .

 

Mesurer

Pour avoir la bonne échelle il faut mesurer et pouvoir convertir les mesures.

Voir la page de Erik Amzallag (Brickerik) : Echelles et unités de mesure sur le site FreeLUG .

 

Legometer

Disque en carton réalisé par David Eaton permettant de convertir un nombre de tenons en Plate/Brique/CM/Pouce.

 

Lego Scale Converter

Cet utilitaire en ligne de David Eaton permet de convertir des unités classiques (MM, CM, Pied, ...) ou unités de pièces (Tenons, Plate, Brique, Plaque de base, ...) en fonction d'une échelle de Minifig ou Figure Technic.

Cet utilitaire permet de choisir une échelle par défaut d'environ 1/38 (Use 1 stud = 1 foot), 1/42 (Use 3 studs = 1 meter), 1/43.5 (Use fig = 6 feet tall).

Voir la page : Lego Scale Converter sur le site de l'auteur .

 

LEGO Unit Converter

Cet utilitaire en ligne de Sariel permet de convertir des unités classiques (CM, M, Pouce, Pied) ou unités de pièces (Tenons, Plate, Brique) ou unité LDraw dans les autres unités.

Voir la page : LEGO Unit Converter sur le site de l'auteur .

 

Règle de mesure Lego


(Photo BrickLink)
Cet outil (en rouge) permet de mesurer les longueurs de briques et plates en Tenons (20 maxi), les hauteurs de Briques (10 maxi), les longueurs d'Axes (2 à 12), et les longueurs de Poutres Techniques (1 à 15). set 852690 vendu en 2009.

Voir la page : Règle de mesure d’unités LEGO sur le site FreeLUG .

 

Règle de Robert Cailliau


Règle de mesure conçue par Robert Cailliau à partir d'un morceau de plaque de base usagée. Le dessus des tenons ont été aplanis au papier de verre pour supprimer les logos, puis les nombres ont été ajoutés avec du feutre indélébile. La règle peut-être manipulée plus facilement en lui ajoutant une brique servant de poignée.

 

Echelle nano ou micro

C'est l'échelle la plus petite, permettant de créer un petit modèle avec quelques pièces, mais aussi de modéliser des objets de grande taille (bâtiment, vaisseau spatial, ...).

Il s'agit généralement d'une échelle inférieure au 1/40.


Exemple de micro-train en 2 de large de Mark of Falworth.

Pour les trains, on peut parler de train en 4 tenons de large soit au 1/75ème, 3 tenons (1/100), 2 tenons (1/150) ou 1 tenon (1/300).

Voir la page de Didier Enjary : Les trains en échelle micro sur le site FreeLUG .

 

Echelle Minifig


Représentation de Minifig par Kevin Hinkle, pastiche de "L'Homme de Vitruve" par Léonard de Vinci.

Les Minifigs n'ayant pas une proportion "humaine adulte" (tête trop grosse par rapport au corps), l'échelle retenue est généralement comprise entre 1/40 et 1/48.

C'est l'échelle généralement utilisée pour les dioramas de ville (rues, bâtiments, véhicules, trains).

Voir la page de Richard Lemeiter : 1/42,5 - Echelle applicable pour les trains et les villes LEGO sur le site FreeLUG .

 

Echelle des figures Technic

En partant des figures Technique faisant environ 9 cm de haut, l'échelle est proche du 1/20. C'est une échelle utilisable pour les sets techniques, mais une autre approche, fonction d'une pièce clef, est plus souvent utilisable. Voir chapitre : Echelle des sets Technic.

 

Echelle des parcs d'attractions

Il s'agit de l'échelle utilisée des les parcs d'attractions Lego ou Miniland, l'échelle est proche du 1/20.


Ancienne carte postale du parc de Billund.

Voir la page de Didier Enjary : Traduction du chapitre 4 du Guide non officiel du constructeur LEGO sur le site FreeLUG . .
Egalement du même auteur l'article "Miniland Building: MINILAND Character Build" dans le journal HispaBrick n°18 (en Anglais ou Espagnol).

 

Echelle sculpture et grande taille

Il s'agit généralement d'une échelle proche de 1 ou supérieure. La technique utilisée est généralement un empilement de briques de base. Attention les grandes pièces présentées au public sont souvent collées et peuvent comporter une armature interne métallique.


Sculpture de "la Statue de la Liberté" dans un Magasin Lego de New-York.

Voir la page de Daniel Stoeffler : Montage d’une pièce LEGO à l’échelle humaine sur le site FreeLUG .

 

Echelle des sets Technic

Les sets Technic sont généralement faits pour montrer un mécanisme existant et l'échelle n'est pas très importante, par contre les proportions doivent être respectées. Pour cela l'échelle est évaluée à partir d'un élément indispensable défini par une pièce déterminée, les roues par exemple pour un véhicule terrestre.

 

Echelle calculée en fonction des roues

En fonction des roues que l'on a à disposition, voici comment imprimer les vues en plan d'un véhicule pour s'en servir de gabarit de conception.

Voir : Comment imprimer ses plans à l'échelle LEGO sur le forum BrickTechnic .

 

LEGO Model Scaler

Programme en ligne de Sariel qui permet à partir d'une image de plan de véhicule sur Internet et d'une dimension du modèle (dimension des roues ou largeur de voie par exemple) met l'image à l'échelle pour impression.

Voir : LEGO™ Model Scaler sur le site de l'auteur (en Anglais) . .

 

Conception avec ou sans tenons ("Studfull" ou "Studless")

Pour la conception, il faut tenir compte d'un paramètre : L'utilisation de "Briques Technic" avec tenons apparues entre 1977 et 1997 ou l'utilisation de "Poutres Technic" sans tenons sortis entre 1996 et 2004 suivant le modèle. En effet leur différence de conception impose généralement :

Brique Technic, pour une conception "Studfull" (avec tenons) :

Poutre Technic, pour une conception "Studless" (sans tenons) :

 

Utilisation de pièces modifiées ou non officielles

Il s'agit d'un sujet sensible car une majorité de créateurs de MOC n'utilisent pas de pièce modifiée. En effet, créer un modèle personnel avec des Lego est un challenge à lui tout seul pour trouver le montage qui va bien uniquement avec des pièces officielles. C'est cette contrainte qui différencie une construction Lego du modélisme.

En conséquence, les puristes n'emploieront que des pièces officielles non modifiées.

 

Pièces coupées ou percées

Généralement pas admis.


Manche de tournevis collé au bout d'un fusil. Photo de ... (non, je ne nommerai pas l'auteur).

 

Pièces peintes ou chromées

Certains s'octroient cette possibilité en disant que ces pièces "pourraient sortir ultérieurement dans cette couleur", mais les puristes n'en pensent pas moins...

 

Pièces à sérigraphie effacée

On peut vouloir effacer la sérigraphie officielle d'une pièce, soit parce qu'elle est abimée, soit parce que la pièce non sérigraphiée n'existe pas.

Des techniques existent pour les pièces en ABS et restent à valider pour les pièces en plastique souple.

 

Pièces non répertoriées

On peut utiliser (ou non) des éléments de fabrication officielle, mais qui ne sont pas considérées comme des pièces.

 

Pièces détournées

Il s'agit ici de pièces souples utilisées dans une position contrainte, comme les pneus retournés pour gainer un élément de décor.

 

Pièces de marques concurrentes

Généralement pas admis, mais pas toujours facile à voir dans un set montré en exposition.

 

Pièces de fabrication tierce

Il s'agit ici de fabricants de pièces détachés fournissant des pièces compatibles faisant défaut dans la gamme officielle (roue de train, armement pour minifigs, minifigs personnalisés). Parfois admis, mais pas toujours.

 

Pièces de fabrication personnelle

Avec l'apparition d'imprimantes 3D abordables, il va se poser le problème de détecter dans les expositions les pièces créées par ce procédé.

 

Autocollants personnels

Les autocollants personnels sont souvent admis pour agrémenter ses propres modèles.

 

Etudes de pièces

L'étude de certaines pièces et leurs possibilités de montage est à la base des techniques que nous allons aborder ensuite.

 

Arbre

Voir la page de Clark Stephens : Visual Lego Tree Helper sur le site Isodomos (en Anglais) .

 

Autocollant contre pièce sérigraphiée

Les autocollants et les pièces sérigraphiées apportent un supplément de réalisme aux modèles.

Autant le dire tout de suite, je déteste les autocollants principalement à cause de leur durée de vie, mais il existe des arguments pour ou contre ces autocollants et pour ou contre les pièces sérigraphiées.

Autocollants :

Pièces sérigraphiées :

 

Axe Technic

Voir la page de Didier Enjary : Etude de pièce #7 - Les axes Technic sur le site FreeLUG .

 

Boite de vitesse

Voir la page de Didier Enjary : Etude de pièce #8 - Boites de vitesse sur le site FreeLUG . .

 

Briques de base

Voir la page de Didier Enjary : Les briques System, Duplo et Quatro sur le site FreeLUG .

 

Brique 1x1 avec Feu

Voir la page de Didier Enjary : Etude de pièce #2 - Brick 1x1 with Headlight (4070) sur le site FreeLUG .

 

Connecteur Technic

Voir la page de Didier Enjary : Etude de pièce #4 - Technic Connector Toggle Joint (4273) sur le site FreeLUG .

 

Différentiel

Voir la page de Didier Enjary : Etude de pièce #9 - Les différentiels sur le site FreeLUG .

 

Drapeau

Voir la page de Clark Stephens : Lego Flags sur le site Isodomos (en Anglais) .

 

Minifig

Voir sur le site BrickLink : Catalog: Minifigs.

Voir des photos sur le site de Dorobibi : Minifig-pictures.be.

Voir pour une version imprimée ou eBook le site : The LEGO Minifigure Catalogs.

 

Moteur factice

Voir la page de Didier Enjary : Etude de pièce #10 - Moteurs Technic sur le site FreeLUG .

Voir la page de Robert Cailliau sur les moteurs à plat : Lego Boxer Motor .

 

Pignon

Voir la page de Pierrick Dauny : Avez-vous la KNOB attitude sur le site FreeLUG .

 

Plaque de base

Voir la page de Didier Enjary et Erik Amzallag : Etude de pièce #11 - Les plaques de base sur le site FreeLUG .

 

Plate 1x2 avec tenon central

Voir la page de Didier Enjary : Etude de pièce #3 - Plate 1x2 with 1 Stud (3794) sur le site FreeLUG .

Nota : Depuis 2013, une variante de la pièce sans tenon de dessous (15573) permet de poser le centre de la pièce sur un tenon plein.

Voir la page de Tim Johnson : The jumper that warms my heart sur le site New Elementary .

 

Roue

Petit rappel : Une roue de véhicule est généralement composée d'une jante se fixant sur un moyeu (axe de rotation) et d'un pneu (pneumatique souple pour amortir les chocs).

Voir la page de Clark Stephens : Visual Lego Wheel Helper sur le site Isodomos (en Anglais) .

Voir la page de Sariel pour avoir diamètre et poids : LEGO™ Wheels Chart sur le site de Sariel (en Anglais) .

Voir la page : Tire on Wheel sur le site BrickLink (en Anglais), pour appairer jante et pneu .

En Technique de montage, voir le fichier de Milan Mali : http://www.mediafire.com/view/05157fpy7i3lw5y/Unoficial_FREE_Brick-Built_LEGO_wheels_by_Ultimate-Design_Bricks.pdf .
Il montre comment construire des roues de grande taille (75 à 152 mm) avec des briques.

 

Techniques de montages

Les techniques d'assemblage permettent de trouver les pièces et les méthodes à suivre pour résoudre un problème particulier. Beaucoup de monde se sont penchés sur des techniques particulières et il est bon de s'en servir comme référence.

Voici 2 fichiers qui vous serviront de techniques de base :

 

Articulation

Voir la page de Didier Enjary : Les techniques d’articulation sur le site FreeLUG .

Voir la page de Didier Enjary : Les techniques d’articulation - Partie 2 sur le site FreeLUG .

 

Construction illégale

Il s'agit d'un assemblage qui laisse les pièces sous contrainte en permanence (tant qu'elles restent montées) et non seulement au cours du montage.

Les constructions illégales d'après Lego, présenté par Jamie Berard : brickstress.ppt sur le site Lego .

Voir également la page de Robert Cailliau : Lego: Dimensions - More Dimensions .

 

Décalage

La technique AZMEP permet le décalage des pièces de 1/2 tenon.

Voir la page de Richard Olivero : Décalage de 1/2 tenon sur le site FreeLUG .

D'autres techniques d'assemblage permet le décalage des pièces de 1/10 en 1/10 de tenon.

Voir la page de Erik Amzallag (Brickerik) : Le décalage 1/10 de brique sur le site FreeLUG .

L'utilisation de barres avec des pièces à clip, ou d'axes avec des briques Technic permet un décalage en continu.

Voir fichier : Le guide non officiel des techniques avancées, téléchargé plus haut, chapitre 3.

 

Elément de liaison

Voir la page de Didier Enjary : Etude de pièce #5 - Eléments de liaisons entre pièces sur le site FreeLUG .

 

Fenêtre

Voir la page : Glass on Window sur le site BrickLink (en Anglais), pour appairer vitre ou pare-brise sur fenêtres et portes .

 

Siège

Voir la page de Didier Enjary : Etude de pièce #1 - Le siège Technic sur le site FreeLUG .

 

Tenon

En fonction du résultat voulu, faut-il montrer ou cacher les tenons ?

Voir la page de Didier Enjary : Retour aux bases - Les tenons sur le site FreeLUG .

Ou trouver des tenons ?

Voir la page de Didier Enjary : Tenons et Antistuds sur le site FreeLUG .

 

Lettrage

Techniques permettant de créer des lettres ou logos dans des montages ou mosaïques.

Voir fichier : Le guide non officiel des techniques avancées, téléchargé plus haut, chapitre 4.

Voir la page de Didier Enjary : LEGO trains and decorative purpose design : the lettering sur le site FreeLUG (en Anglais) .

Voir l'image 1.4 sur la page : Les mosaïques "Cheese Slope" sur le site FreeLUG .

 

Porte

Voir la page : Door on Door Frame sur le site BrickLink (en Anglais), pour appairer porte et encadrement de porte .

Voir la page de Xavier Viallefont : Je me porte bien.... sur le site FreeLUG .

 

Toit

Voir la page : Roof Techniques sur le forum Eurobricks (en Anglais) .

 

Diagonale

Techniques permettant de créer une séparation oblique entre 2 ou 3 couleurs grâce aux pièces pentées.

Voir fichier : Le guide non officiel des techniques avancées, téléchargé plus haut, chapitre 5.

Voir la page de Didier Enjary : Trains : Les motifs diagonaux sur le site FreeLUG .

 

Bande fine

Techniques permettant de montrer les parties fines de pièces par leur tranche (drapeau, barrière, équerre, ...).

Voir fichier : Le guide non officiel des techniques avancées, téléchargé plus haut, chapitre 6.

 

Montage SNOT

SNOT est un acronyme en anglais de "Stud Not On Top", voulant dire "Tenon pas vers le haut". Il s'agit d'une technique permettant de placer les tenons sur les côtés ou vers le bas.

Le montage ToPLESs place une plaque (Plate) verticalement entre 2 rangées de tenons sur une autre plaque ou brique.

Le montage GSNOT utilise les briques charnières pour faire un assemblage SNOT.

Le montage DSNOT utilise la partie supérieure des charnières classiques.

Voir fichier : Le guide non officiel des techniques avancées, téléchargé plus haut, chapitre 2.

 

Montage SNIR

SNIR est un acronyme en anglais de "Stud Not In a Row", voulant dire "Tenon pas en ligne". Il s'agit d'une technique permettant de placer les tenons en biais grâce à des charnières ou des plates 1x1 rondes.

Voir fichier : Le guide non officiel des techniques avancées, téléchargé plus haut, chapitre 7.

 

Montage courbe

Technique permettant de créer des murs circulaires en utilisant le jeu existant entre 2 pièces.

Voir fichier : Le guide non officiel des techniques avancées, téléchargé plus haut, chapitre 8.

Voir également au chapitre : Roue les techniques de Milan Mali qui peuvent être adaptées pour faire des tours de petite dimension (75 à 152 mm de diamètre).

 

Mosaïque

Technique permettant de créer mosaïque, carrelage ou vitrail.

Comme aide à la création, voir les programmes permettant de créer des mosaïques virtuelles : Création de mosaïque.

 

Mosaïque de base

La mosaïque de base se fait généralement sur une plaque de base (Baseplate) que l'on recouvre de plates 1x1 colorées suivant un motif.

Pour des motifs de grande taille, on peut visser ou coller plusieurs plaques de base sur une planche, en ajoutant temporairement des briques à cheval sur 2 plaques pour en conserver l'écartement.

Les plates 1x1 (Plate) peuvent être remplacées par des briques 1x1 (Brick). Si des zones d'une même couleur existent on peut prendre des plates ou briques plus grandes (1x2, 2x2, 2x4, ...).

De la même façon, pour avoir un motif plus lisse, on peut utiliser des tuiles (Tile).

Pour des effets plus divers ont peut mélanger plate ordinaire (Plate) avec plate circulaire (Plate Round) sur fond de couleur, tuile unie (Tile) et tuile à motif (Tile with Pattern), tuile et plate.

 

Mosaïque en vue de côté

On peut aussi faire la mosaïque en regardant les plates ou briques par leur côté, mais attention le maillage n'est plus carré et il faut en tenir compte. Avec des briques le ratio est 8x9,6 et pour des plates 8x3,2. L'avantage est de n'avoir pas besoin de plaque de base pour construire, mais il faut utiliser des plates ou briques 1x2 ou 1x3 ... pour lier les colonnes.

La technique précédente combinée avec des pièces translucides permet de créer des vitraux.

On peut remplacer les briques ordinaires par des briques "machine à laver" (Brick 1x1 with Headlight) assemblées en carré.

 

Mosaïque en tuiles pentées 1x1 (Cheese Slope)

Voir la page de Daniela Drost, Didier Enjary et Marc Thénot, d'après les travaux de Katie Walker : Les mosaïques "Cheese Slope" sur le site FreeLUG .

La page précédente reprend partiellement les travaux de Katie Walker : Introduction to Cheese Slope Mosaics", fichier PowerPoint de 27 Mo .

 

Mosaïque à 2 images

Technique permettant de créer une mosaïque pouvant être regardée suivant 2 directions à l'aide de pièces "Slope".

Voir la page de Daniel Stoeffler : Harry Potter - Voldemort morphing mosaic, the making of sur le site MOCpages .

 

Mosaïque monochrome à 2 images

Technique permettant de créer une mosaïque pouvant être éclairée suivant 2 directions. C'est l'ombre portée de pièces "Panel" qui donne les 2 images.

Voir : From Yoda to Darth Vader with LEGO Bricks de Caroline Williamson (en Anglais) .

 

Mosaïque bi-couche

Technique permettant d'augmenter le nombre de couleurs possibles en superposant des plates ou briques 1x1 opaques par des plates 1x1 translucides.

Une variante est de mélanger plate ordinaire (Plate) avec plate circulaire (Plate Round) sur un fond de couleur apparaissant aux coins des plates circulaires.

 

Créer une sculpture

Technique adaptée aux sculptures, sphères, mappemondes, œufs, etc.

Pour faire ce genre de chose, il faut d'abord être un artiste.

Toutes ces opérations peuvent être manuelles ou plus ou moins automatisées. Voir : Création de sculpture.

Mais la partie la plus artistique (première étape) est de créer un "modèle 3D virtuel" de la sculpture soit en le créant directement avec un programme spécialisé ou en scannant un objet réel, à moins d'en récupérer un sur Internet. voir par exemple :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Infographie_tridimensionnelle
http://fr.wikipedia.org/wiki/Logiciel_de_modélisation_3D

Voir également le fichier : Le guide non officiel des techniques avancées, téléchargé plus haut, chapitre 8.

 

Montage clip à clip

Technique permettant d'assembler les pièces à clip tête-bêche.

Voir fichier : Le guide non officiel des techniques avancées, téléchargé plus haut, chapitre 9.

 

Diorama de ville

Pour de nombreuses personnes, après avoir monté un certains nombre de sets City, puis créé leurs propres sets de maison, immeuble, véhicule, la suite logique est de concevoir un diorama présentant tous leurs sets.

 

Implantation

La première chose est de concevoir une implantation des différents éléments pour former par exemple une ville.

Les éléments peuvent être posés directement au sol dans un coin de chambre, ou pour une exposition généralement sur des tables.

 

Plaques de base

Les plaques de base sont des éléments importants pour structurer son implantation, et en particulier faire une implantation de rues et routes.

 

Bâtiment

Toute ville est composée de bâtiments privés (maison, immeuble, ...) et publics (mairie, église, caserne de pompiers, commissariat de police, stade, ...).

 

Véhicule

Pour agrémenter une ville, il faut des véhicules (moto, voiture, camion, ...).

Les véhicules peuvent être spécialisés (voiture de police, camion de pompier, camion de nettoyage, engin de chantier, ...).

Ils peuvent aussi être aériens (avion, hélicoptère, aéroglisseur, ...), flottant (bateau, planche à voile, ...) ou sous-marin...

 

Circuit de train

En exposition un diorama est souvent accompagné d'un circuit ferroviaire qui attire l'attention. Voir le chapitre : Train.

 

Elément de décor

Pour décorer son diorama il ne faut pas oublier le mobilier urbain, les fontaines, les arbres, les bacs à fleurs, les personnages (Minifigs), les animaux domestiques (chien, chat), ....

 

La campagne

Il ne faut pas oublier la campagne, pour représenter des champs cultivés, ajouter une ferme, des engins agricoles, et des animaux d'élevage.

On peut aussi représenter le monde sauvage avec steppe, désert, forêt, sans oublier les animaux sauvages.

Egalement le monde de la neige, la montagne, les engins de station de sport d'hiver.

Et de la campagne à la ville... on obtient un parc ou un square.

 

L'eau

Permet de représenter ruisseau, rivière, étang ou lac, et également la mer avec sa plage ou des équipements portuaires.

 

Train

Le train est une gamme très prisée lors des expositions grâce à son animation. Il fait très souvent partie d'un diorama de ville.

Voir le journal : RailBricks (en Anglais) .

 

Historique

Lego à produit, au fil du temps, de nombreux types de trains avec leurs circuits.

Voir la page de Didier Enjary : LEGO fait des trains ? sur le site FreeLUG .

Voir la page de Didier Enjary : Les trains MINILAND de Billund sur le site FreeLUG . .

 

Circuit de train

Pour faire un circuit de train il faut des rails. L'achat de sets complets (train+rails) favorise à la longue les rails courbes. Il faudra sans doute compléter par des lots de rails droits. Les rails flexibles sont pratiques en petites quantités et ne doivent pas remplacer les autres rails, car le roulage des trains y sont moins bons. Les aiguillages permettent d'augmenter la jouabilité.

Voir la page collective : Bien concevoir un circuit de trains en exposition sur le site FreeLUG .

Voir la page de Nicolas Huyard : Etude de pièce #6 - Le régulateur de vitesse sur le site FreeLUG .

Voir la page de Didier Malon : Construction modulaire sur le site FreeLUG .

Voir la page de Jac : L’entretien des voies LEGO sur le site FreeLUG .

Voir la page de Daniel Stoeffler : Trains et virages sur le site FreeLUG .

Voir la page de Robert Cailliau sur les rails Duplo : Lego Duplo Rail Dimensions .

Voir la page de Robert Cailliau sur les aiguillages Duplo : Lego Duplo Switches .

Voir la page de Pascal_TTH sur la géométrie des voies (forum BrickPirate) : Géométrie des voies de train Lego (track geometry) .

 

Pente

Lorsque l'on prévoit un circuit sur plusieurs niveaux il faut prévoir des pentes :

 

Type de train

Les types de trains :

 

Longueur et largeur des trains

L'échelle des trains est défini par la largeur des rails, mais dans la pratique les rails courbes ne respectent pas les rayons de courbures réels, beaucoup, beaucoup plus grands.

Si l'on respecte les proportions des locomotives, voitures et wagons réels, ils sont généralement trop longs pour passer les virages et les entrées de tunnels.

Leur largeur est généralement défini en 6 tenons de large (pas entre 2 tenons), mais certains utilisent la largeur 8, voir 7 plus difficile à employer.

Voir la page de Didier Enjary : 6 contre 8 sur le site FreeLUG .

Voir la page de Didier Enjary : Et pourquoi pas 7 sur le site FreeLUG .

 

Locomotive

Les locomotives sont classées suivant différentes catégories en fonction de leur type de propulsion (locomotive réelle) :

Voir la page de Didier Enjary et Erik Amzallag : Base de données pour modèles de trains français sur le site FreeLUG .

Voir la page de Candia et Jac : Des trains en PFS alimentés par le système 9V sur le site FreeLUG .

Voir la page de Didier Enjary : Locomotive vapeur LEGO - Géométrie de voie sur le site FreeLUG .

Voir la page de Philo : Test comparatif des moteurs de train sur le site FreeLUG .

Voir la page de Robert Cailliau sur les locomotives Duplo : Lego Duplo Trains .

 

Voiture et wagon

En ferroviaire, on parle de voiture pour les trains de voyageurs, et de wagon pour les trains de marchandises.

Voir la page de Xavier Viallefont : Boggie non motorisé sur le site FreeLUG .

 

Equipement de train

Voir la page de Philippe Label : Automatiser les aiguillages 9V sur le site FreeLUG .

Voir la page de Philippe Label : Automatiser les aiguillages 9V - Suite sur le site FreeLUG .

Voir la page de Xavier Viallefont : Motoriser un aiguillage - Nouvelle solution sur le site FreeLUG .

Voir la page de Philippe Label : Motoriser les aiguillages avec un moteur Technic Power Function sur le site FreeLUG .

Voir la page de Denis Huot : Les voies métalliques "ME Models" sur le site FreeLUG .

Voir la page de Erik Amzallag : En fin de voie, les heurtoirs sur le site FreeLUG .

Voir la page de Alban Nanty : Un système de cantonnement pour train 9v sur le site FreeLUG .

Voir la page de Daniel Stoeffler et Denis CDHD : Le principe du cantonnement appliqué à une "LGL" en exposition sur le site FreeLUG .

Voir la page de Jac : Le cantonnement sur le réseau SNCF sur le site FreeLUG .

Voir la page de Brice Daminet : Caténaire v.1 sur le site FreeLUG .

 

Monde passé

En marge des dioramas de ville je classe tous les thèmes d'un monde passé qui a existé ou soit imaginaire.

 

Historique

Lego à produit, au fil du temps, des thèmes de ce type.

 

Monde futur

En marge des dioramas de ville je classe tous les thèmes d'un monde futur.

 

Historique

Lego à produit, au fil du temps, des thèmes de ce type.

 

Star Wars

Importante gamme sortie en marge des films et dessins animés "La guerre des étoiles" et "La guerre des clones" de George Lucas.

En version officielle ont trouve des modèles de toutes les tailles. En modèles personnels les créateurs s'orientent souvent vers des modèles de grande taille (UCS).

 

Technic

Avec le Technic on a une gamme de pièces qui permettent de simuler le fonctionnement de machines et de véhicules.

Quelques pistes pour faire un bon projet Technic :

 

Historique

Lego à produit, au fil du temps, 3 catégories principales d'éléments techniques.

 

Catégories

 

Transmission

Voir le tableau récapitulatif des réductions de base de Alfred Boyer : Les réductions avec le différentiel sur le forum Techlug .

 

Gear Ratio Calculator

Utilitaire en ligne de Sariel, permettant de calculer le rapport entrée/sortie apporté par un ensemble de pignons.

Voir la page : Gear Ratio Calculator (en Anglais) .

 

Moteur électrique

Voir la page générale de Philo : LEGO technical information (en Anglais) .

 

Pulley Ratio Calculator

Utilitaire en ligne de Sariel, permettant de calculer le rapport entrée/sortie apporté par un ensemble de poulies.

Voir la page : Pulley Ratio Calculator (en Anglais) .

Choisir une ou plusieurs paires de poulies, pour obtenir à chaque fois le rapport de réduction/augmentation.
Cliquez sur "Calculate total ratio" pour obtenir le rapport total s'il y a plusieurs paires.
Choisissez un moteur dans "-- choose a motor --" pour obtenir à côté la vitesse de sortie en tours/mn (RPM).

 

TTools

Utilitaire en ligne de Nico71, permettant de calculer la performance d'un véhicule en fonction du moteur et des pignons utilisés.

Voir la page : TTools By Nico71 (en Anglais) .

Choisir le moteur, les différents pignons de transmission, le type de batterie.

 

WinchTools

Utilitaire en ligne de Nico71, permettant de calculer la performance d'un palan motorisé.

Voir la page : WinchTools By Nico71 (en Anglais) .

Choisir le moteur, les différentes poulies du palan, le type de batterie.

 

Pneumatique

Voir la page : Pneumatics sur le site Technica (en Anglais) .

 

LPEtools

Utilitaire en ligne de Nico71, permettant de calculer la performance des vérins pneumatiques.

Voir la page : LPEtools By Nico71 (en Anglais) .

Choisir le type de vérin et sa quantité, la pression d'air, rayon et distance du bras de levier.

 

Robotique

Avec le Technic on peut évoluer vers la robotique et l'intelligence artificielle (IA), avec une brique programmable.

 

Historique

Lego à produit, au fil du temps, 3 catégories principales d'éléments de robotique.

Voir la page : Lego Mindstorms sur Wikipédia . Ou, en version plus complète : Lego Mindstorms (en Anglais) .

Voir la page : LEGO MINDSTORMS EV3 & NXT de Philo (en Anglais) .

Voir la page : LEGO MINDSTORMS compatible devices de Philo (en Anglais) .

 

Mindstorms RCX

Voir la page : Lego Mindstorms RCX sur Wikipédia .

Voir la page : MINDSTORMS SDK2.5 de Philo (en Anglais) .

 

Langages de programmation de la brique RCX

 

Mindstorms NXT

Voir la page : Lego Mindstorms NXT sur Wikipédia . Ou, en version plus complète : Lego Mindstorms NXT (en Anglais) .

 

Langages de programmation de la brique NXT

Voir la page : Leçons NXT et tutoriels, sur le forum TechLUG.

 

Mindstorms EV3

Voir la page : Lego Mindstorms EV3 sur Wikipédia (en Anglais) .

 

Photographie

Lorsque l'on a fait un beau modèle, il faut une bonne photographie pour le mettre en valeur et en conserver une trace.

 

Photo de modèle

L'été la photographie en extérieur est une bonne solution, mais un "studio photo" est la solution toute saison, tout temps.

Voir la page : A quoi ressemble votre studio photo ? sur BrickPirate .

 

Film

Techniques pour filmer ses modèles ou pour créer des scénettes animées.

Voir la page : Aide à la création de brickfilms sur BrickPirate.

 

Conclusion

Félicitations, si vous avez tout lu. J'espère que vous y avez trouvé quelques sujets nouveaux pour vous ou simplement rafraîchi la mémoire.

Cette page est encore à l'état d'ébauche pour présenter une vue d'ensemble des techniques Lego.

Traduction et adaptation de cette page : J.C. Tchang

Les liens vers les sites externes ne sont là que pour information, ces pages appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne les engagent nullement sur la rédaction de cette page. Qu'ils soient encore remerciés pour les informations mis à disposition de la communauté.

Vous avez pu constater que des liens "cachés" dans un point ne pointent vers rien. En réalité, ils me donnent accès aux pages en version locale, sauvegardées sur mon PC. En effet je peux passer de longues périodes sans accès à Internet ;-).

Bonnes créations,
         J.C. Tchang